Davantage d’informations sur le monde du tactile !

monde du tactile

Publié le : 12 février 20217 mins de lecture

Les grandes marques d’appareil mobile entrent dans une rude concurrence pour concevoir des écrans tactiles de plus de plus sophistiqués. Certains focalisent leurs recherches sur la conception des écrans capables de se plier en plusieurs formes. D’autres consacrent leurs efforts dans la mise au point des modèles incassables, peu importe le degré du choc. Pour information, toutes les recherches et les nouveautés en matière de développement de l’écran tactile sont diffusées dans les actualités high-tech.  

Des écrans pliables devenus une réalité

Annoncé il y a quelques années, le premier smartphone pliable a été présenté par Samsung. Équipés notamment d’un système Infinity Flex Display, ces appareils mobiles disposant d’un écran qui s’ouvre pour former une tablette seront lancés sur le marché international vers la moitié de l’année 2021. Ces futurs gadgets technologiques permettent à son utilisateur de les ouvrir pour accéder à des écrans principaux plus grands. Si une application est ouverte sur la façade du smartphone, celle-ci apparaîtra en mode « attente » sur la version élargie de l’appareil. Pour concevoir cette nouvelle technologie, le géant sud-coréen a remplacé le cristal classique par un polymère composite à la fois robuste et souple, soulignent les développeurs qui ont annoncé ce nouvel écran tactile. La marque utilise également un adhésif malléable rendant ces nouveaux écrans suffisamment durable et souple pour être pliée à l’infini. En ce qui concerne le prix, les développeurs ont promis que ces modèles de smartphone seront à la portée de tous.

Des écrans incassables grâce au verre de diamant

Un Américain qui sous-traite avec les fabricants de smartphones a développé récemment une technologie remarquable élaborée à partir du diamant de synthèse. De grandes marques affirment alors que leurs modèles d’appareils mobiles seront équipés de cet écran pour cette année. Tout comme les fonctionnements de base et les batteries, le développement de la résistance des écrans des téléphones haut de gamme fait partie des premières préoccupations des grandes marques. Cependant, les concepteurs de logiciels annoncent des projets, mais les résultats concrets restent faibles. Certaines entreprises en font même un discours de communication. Les utilisateurs se souviennent certainement d’un modèle particulier qui possède notamment le verre le plus résistant sur le marché ou encore de son brevet annonçant un verre capable de réparer automatiquement les fissures à sa surface. Une technologie qui reste jusqu’à aujourd’hui une théorie et décrite seulement dans un brevet. Par ailleurs, Apple a imaginé un système actif protégeant le verre en cas de choc, mais pour le moment cette annonce reste aussi une forme de brevet. Ce qui n’est pas le cas du sous-traitant américain qui a développé un verre conçu exclusivement à partir du diamant synthétique. Cette technologie baptisée Miraj Diamond Glass est certes incassable. Sans donner les noms exacts des entreprises qui sont convaincues de cette nouvelle technologie, le créateur du verre résistant à base d’un tel matériau a promis aux utilisateurs que ces résultats de recherche seront adoptés par les géants de la téléphonie mobile d’ici quelques mois.  

La mise au point d’un verre OLED incassable

Aujourd’hui, c’est encore Samsung qui annonce l’arrivée d’un verre OLED incassable et flexible sur le marché du téléphone portable. En constatant les écrans actuels qui sont recouverts par une strate de verre et qui se brisent généralement en cas de choc violent, les experts au service de la marque ont développé une couche en plastique renforcée, mais flexible couvrant la dalle OLED. Cette strate est spécialement adaptée aux smartphones et aux tablettes, non seulement en raison de son poids léger, mais aussi à cause de ses caractéristiques incassables, de sa dureté et de sa conductivité, qui sont similaires au verre. Afin de prouver ses annonces concernant ce type de verre, le géant sud-coréen met en avant l’authentification de l’Underwriters Laboratories, une plateforme de contrôle dépendant d’une agence fédérale américaine. La marque informe également les utilisateurs sur la réussite des tests de résistance effectués par le Département américain de la défense. En effet, des chutes d’une hauteur de plus de 1 mètre n’ont pas provoqué des dégâts sur le verre. Idem pour les épreuves de variations de température entre -32 et +71 °.

Dans une voiture, les écrans tactiles présentent des solutions

Un smartphone ou tout autre appareil mobile n’est pas un véhicule. La majorité des utilisateurs de produits connectés considèrent que les voitures sont comme des téléphones haut de gamme sur roues. Ce qui n’est pas du tout le cas indique les chercheurs au service du Connected Lab, une société spécialisée dans l’UX. Dans l’univers des smartphones, les verres incassables et intelligents ont gagné la bataille contre les matériels à boutons. Par contre, dans les voitures, c’est totalement différent. Connected Lab a réalisé des tests sur 21 conducteurs à l’aide des simulateurs pour analyser le stress cognitif que les verres tactiles imposent aux conducteurs. Ils ont alors constaté que l’interaction avec l’écran intelligent nécessite une grande coordination entre les yeux et les mains par rapport aux cadrans traditionnels et aux boutons dans les voitures. Les conducteurs sont ainsi moins concentrés sur route lorsque leurs véhicules sont équipés des écrans connectés.

Plan du site