Conseils pour réussir son projet d’Identity and Access Management

Access Management

Les risques de cyberattaques sont un vrai cauchemar pour les entreprises. Ces formes d’attaques peuvent être de diverses catégories : usurpation d’identité, pertes de données… Voici quelques conseils pour réussir son projet d’Identity and Access Management afin de compléter l’arsenal des mesures de sécurité du système d’information de l’entreprise.

Renforcer la cybersécurité avec l’Identity and Acess Management

Parmi les techniques simples à réaliser et permettant d’optimiser les chances de réussir son projet Identity and Acess Management figure la formation d’une équipe mixte. Pour finaliser la sécurisation du SI de son entreprise, on doit solliciter de nombreux acteurs de la compagnie tels que le Directeur des systèmes d’information (DSI), les Ressources Humaines et les directions métiers.

Il faut mobiliser la coopération des directions métiers afin de pouvoir s’appuyer sur des enseignements relatifs au processus métiers et à la structure organisationnelle de la compagnie.

On doit définir la gouvernance et les objectifs du plan pour qu’un projet IAM aboutisse. On doit ainsi déterminer les rôles et responsabilités de chaque personne concernée, puis établir les étapes de déploiement. La collaboration avec l’équipe projet et les consultants de l’éditeur IAM est nécessaire pour garantir le pilotage et le contrôle rigoureux de l’opération. Avant le lancement du déploiement, on doit s’assurer que l’objectif et les spécifications du projet IAM sont bien assimilés.

Des conseils pratiques pour optimiser la réussite du projet d’IAM

Pour gagner du temps, il est recommandé de réduire au maximum le sur-mesure. On peut choisir des produits standards pour diminuer les coûts de mise en œuvre et de maintenance. Le système IAM standard préconfiguré est une des meilleures stratégies pour accélérer la production.

Un précieux conseil : mieux vaut adopter une approche quick-win qui consiste à déployer par étape en réduisant volontairement les périmètres initiaux. Cela permet d’obtenir des résultats plus rapides. Il est important de connecter en priorité et de manière automatisée la principale source des données de Ressources Humaines aux systèmes IAM.

Nettoyer les données, déployer les rôles, introduire l’évaluation du risque…

Le nettoyage des données fait partie des astuces pour réussir un projet d’Identity and Access Management. Cette démarche présente comme avantage de consolider les user-IDS qui révèlent des comptes orphelins. Ceux qui créent des groupes de droits d’accès ou rôles, parviennent à simplifier les modes d’administration.

En se servant du système IAM, on bénéficie d’une méthode d’identification et d’évaluation des risques afin de classer les différentes données (utilisateurs, rôles et compte selon les niveaux de risque potentiel).